Archives de
Mois : février 2010

Projet Mobilité

Projet Mobilité

Inscrivez-vous aux voyages d’échanges européens pour les bénévoles âgés de plus de 50 ans

Année 2009, une année riche de succès pour le Projet Mobilité!

Grâce au soutien de l’Union européenne, cinquante bénévoles Vincentiens ont pu participer à quatorze voyages d’échanges transfrontaliers organisés à travers toute l’Europe entre mai et novembre 2009. Ces voyages ont permis à des bénévoles âgés de plus de 50 ans de se former et de découvrir des projets de Conférences et Conseils Nationaux européens. Les projets visités, en faveur des plus pauvres, sont très variés: concert réalisé par des enfants ayant un handicap (Hongrie), visites à domicile (Italie), prise en charge de prisonniers (Ecosse), conseil sur l’endettement (Espagne), bénévolat intergénérationnel (Italie) ou encore visite d’une association non Vincentienne de réinsertion sociale (France). Les Vincentiens ayant voyagé sont tous très satisfaits de leurs expériences en Europe. Ils souhaitent s’inspirer des projets visités pour renouveler leurs actions sur le terrain. Ils retiennent aussi l’importance de partager des bonnes expériences pour mieux servir les plus faibles et la nécessité de créer et de tisser de nouveaux contacts entre bénévoles au niveau européen.

Une Vincentienne âgée d’une soixantaine d’années témoigne après un voyage en Roumanie :

«Nous avons vraiment apprécié l’opportunité qui nous à été offerte dans le cadre du Projet Mobilité. Pendant cette visite intéressante, nous avons beaucoup appris du travail Vincentien en Roumanie. Nous avons partagé nos idées et nos expériences sur la mise en place d’un centre de sourds profonds avec de nombreux membres et découvert aussi différentes particularités de la culture du pays. C’était une joie de recevoir un accueil chaleureux où que nous allions. J’espère vraiment que notre expérience de cette visite va permettre de renforcer les liens entre la SSVP en Angleterre&Pays de Galles et la Roumanie et encouragera encore plus de collaboration. » Mary A, England &Wales.

2010 : Dernière année pour participer au Projet Mobilité…

L’année 2010 est la dernière année du Projet Mobilité, débuté en 2007 pour trois ans. Il est encore temps d’organiser des voyages d’échanges en Europe : osez la rencontre avec les autres bénévoles européens ! Cela vous permettra de découvrir de nouveaux projets, d’approfondir vos actions auprès des plus pauvres, mais aussi de faire partager vos expériences et vos savoir-faire. Il reste encore de nombreux projets à visiter en Espagne, en Angleterre, en Allemagne, en Italie, en Hongrie…et vos dépenses de voyages (transport et frais de séjour) seront prises en charge par l’Union Européenne.

Si vous avez plus de 50 ans et que vous souhaitez participer au Projet Mobilité, obtenir plus d’information, n’hésitez pas à visiter la page Projet Mobilité de notre site internet : http://www.ssvpglobal.org/index.php/fr/projet-mobilite.html ou à contacter Marie Grosjean: marie.grosjeanAROBASEozanet.org

Quand fait-il trop froid pour travailler ?

Quand fait-il trop froid pour travailler ?

Il existe des températures minimales à respecter sur le lieu de travail – températures qui doivent être mesurées à l’aide d’un thermomètre bien sec. Néanmoins, tous les travailleurs ne sont pas logés à la même enseigne et la nature du travail entre en ligne de compte.

• Travail très léger (exemple: surveillance d’écrans): minimum de 20 degrés.
• Travail léger (la plupart des employés de bureau): minimum de 18 degrés.
• Travail semi-lourd (exemple: conduite de véhicule de chantier): minimum de 15 degrés.
• Travail lourd (transport de matériaux lourds, travail de terrassement…): minimum de 12 degrés.

Si les températures minimales ne sont pas atteintes, l’employeur doit voir quelles mesures adopter avec le Comité de Prévention et de Protection du Travail (CPPT). Dans les cas les plus extrêmes le chômage temporaire pour intempéries peut être imposé en ce qui concerne les ouvriers.

Informations sur la situation en Haïti

Informations sur la situation en Haïti

(AP Photo/Julie Jacobson)

Aux vues des dégâts colossaux, la Société de Saint-Vincent de Paul et les Filles de la Charité vont collaborer pour porter assistance aux victimes de la catastrophe. Cet effort conjoint impliquera les membres de la SSVP Haïtienne et Eduardo Almeida, le Vice-Président Territorial en charge de la région. Eduardo, qui réside en Haïti, fera le lien entre les Filles de la Charité et la SSVP.

Bien que nous apportions déjà de l’aide à l’heure actuelle, l’essentiel de l’assistance portera sur la phase de réhabilitation et d’aide à la reconstruction de la vie des personnes. Quand les grandes organisations d’aide internationale et les pays auront achevé la phase de l’aide d’urgence et quitteront le pays, il restera un énorme défi auquel faire face; il s’agira alors de poursuivre l’aide aux victimes et de leur permettre de reconstruire leurs vies. C’est à ce moment là que l’essentiel de l’effort concerté commencera. Les dirigeants de la Famille Vincentienne, qui se sont rencontrés à Paris il y a quelques jours, ont avalisé cette approche.

Nous avons appris d’Elismé Lesly, le Président national de la SSVP d’Haïti, qu’au moins cinq membres du Conseil National de la Société ont péri dans la catastrophe. Certains autres membres, dont les maisons ont été détruites, vivent dans les camps, aux côtés des familles pauvres qu’ils aident.

Le Conseil Général International a envoyé un premier don de 10.000 € aux Filles de la Charité de la République Dominicaine. Avec la SSVP dominicaine, elles vont acheter de la nourriture, de l’eau, des vêtements, des médicaments, des tentes, etc. qui seront envoyés par camion en Haïti et distribués dans les camps avec l’aide des membres de la SSVP locale. Les Vincentiens dominicains ont eux-mêmes déjà organisé des voyages en camion vers Haïti pour distribuer médicaments, nourriture et autres biens de première nécessité.

La Société de Saint-Vincent de Paul et les Filles de la Charité vont continuer à se battre pour apporter leur aide, et nous vous tiendrons régulièrement informés.

Michael Thio

Président de la Commission Technique Territoriale
Confédération Internationale
Société de Saint-Vincent de Paul
Conseil Général

Nous sommes heureux de pouvoir vous apprendre qu’en Belgique, suite à notre appel, nous avons déjà récolté à ce jour plus de 25.000 €. La somme finale parviendra en Haïti par l’intermédiaire du Conseil Général International.

“Connais-toi toi-même”

“Connais-toi toi-même”

Chères Consœurs, Chers Confrères,

Cette citation célèbre attribuée à Socrate était en fait une inscription figurant au fronton du temple d’Apollon à Delphes.
Se connaître…….tout un programme. Il n’entre pas ici dans mes intentions de disserter sur la connaissance de soi mais bien de réfléchir sur ce que cette devise appliquée à chacun de nous, les vincentiens, pourrait apporter à notre engagement ou encore à nos choix dans le cadre de notre volonté de poursuivre l’œuvre initiée par Frédéric Ozanam au profit des plus démunis.

Connaissons-nous la Société de Saint-Vincent de Paul, sa spiritualité? Qui est Frédéric Ozanam ? Pourquoi nous appellons-nous Société de Saint-Vincent de Paul ?
Qu’est-ce que la Règle ? Connaissons-nous la Société en Belgique, ses conférences, ses membres? La Société est-elle présente dans d’autres pays, sur d’autres continents ? …….

Toutes ces questions méritent des réponses, réponses que nous essaierons de vous donner tout au long de l’année au travers du blog qui est mis en place.
Mais, à la lumière de ces quelques mots, je voudrais surtout  que vous compreniez l’importance pour tous les vincentiens de connaître sa Société. Comment en effet s’engager dans une association
sans en connaître sa spécificité, son mode d’action et en ce qui concerne plus particulièrement notre mouvement, sa spiritualité ? Ce n’est en effet que de la sorte que nous pourrons dynamiser nos équipes
et oserais-je dire “vincentienniser” nos conférences, nos centres ainsi que  tous ces hommes et toutes ces femmes qui croient en notre mouvement, qui s’y engagent.
Mais cela sous-entend pour chacun d’entre nous d’accepter l’idée que si nous voulons marcher à la suite de Frédéric Ozanam il nous faut le découvrir  lui et son héritage.
Cela signifie accepter de se poser des questions et de vivre son bénévolat au-delà du simple service rendu à la personne dans le besoin.
Cela signifie aussi de ne pas se chercher d’excuses pour justifier sa méconnaissance du  mouvement.

Aider, accompagner, se former, cela fait partie des qualités humaines que tout homme devrait avoir. Retrouver le Christ dans la personne secourue, c’est être chrétien.
Combiner la prière et l’action qui en découle en se rendant serviteur des pauvres par amour du Christ et pour nous rapprocher de Lui, c’est être vincentien.

Léon Even

Comme Saint Vincent…

Comme Saint Vincent…

Seigneur, donne-nous ,
comme Vincent,

un regard qui scrute,
des mains fidèles
et un cœur aimant.

Un regard qui scrute
pour découvrir
le chagrin des autres.

Des mains fidèles
qui s’étendent vers
les aveugles, les pauvres,
et les mal-aimés.

Un cœur très aimant
pour remplir ce regard
et ces mains d’un amour
qui rayonne
de la bonté divine
aujourd’hui et toujours.

Amen.

Bienvenue sur le blog des Echos Vincentiens

Bienvenue sur le blog des Echos Vincentiens

Cher Membre,

Comme annoncé dans le dernier numéro que vous avez reçu par la poste, voici la nouvelle formule des Echos Vincentiens. Une solution adaptée aux nouvelles techniques de communication et qui n’offre que des avantages: économie de papier, de frais d’envoi… Mais aussi, surtout, une plus grande souplesse et une mise à jour instantanée des événements de la vie vincentienne.

Certaines de nos rubriques continueront à paraître régulièrement (mot du Président, spiritualité, indicateurs sociaux) et vous aurez également la possibilité de nous faire part de vos commentaires (modérés). Bref, il s’agit là bel et bien d’une opportunité à saisir pour un meilleur dialogue et une plus grande interactivité, tant entre les conférences et les centres qu’entre les membres vincentiens.

Si vous n’êtes pas encore abonné, cliquez ci-dessus sur “Par courriel” . Vous serez alors automatiquement informé des mises à jour du blog.