Archives de
Mois : mai 2010

La Société de Saint-Vincent de Paul élit son XVe Président Général International

La Société de Saint-Vincent de Paul élit son XVe Président Général International

ndlr : Ce texte reprend les points les plus importants d’une communication du Conseil Général International. Le texte complet est disponible sur www.ssvpglobal.org

Nous le savons depuis l’annonce du Président Général en mai 2009, la Confédération Internationale de la Société de Saint Vincent de Paul va se réunir en Assemblée Générale Extraordinaire du 28 mai au 1er juin 2010. Le but premier de cette Assemblée est l’élection du nouveau Président Général International de la Société pour la période 2010-2016.

L’Assemblée Générale Extraordinaire rassemble des représentants de l’ensemble du monde Vincentien. Avant tout, chacun des 146 pays Vincentiens était invité à envoyer un délégué, en règle générale le Président national. La grande majorité des pays ont répondu positivement et seront présents à Salamanque. L’ensemble des membres du Bureau international sera également présent ainsi que les membres de la Structure internationale :  Vice-Présidents Territoriaux et Coordinateurs. Les membres de la Section Permanente seront également sur place.

L’élection du nouveau Président Général aura lieu l’après midi du vendredi 28 mai et les résultats seront connus presque immédiatement après.

Les journées suivantes seront des journées de travail bien remplies par cinq conférences, chacune suivies de discussions puis d’un travail en ateliers, par petits groupes, sur le thème abordé par la conférence. Une demi- journée est réservée à chacun des thèmes.

La première d’entre elles sera donnée le samedi 30 mai par John Falzon, Vincentien australien émérite, sur le thème de « la Justice Sociale ». La deuxième portera sur « la Jeunesse Vincentienne et son Recrutement » et sera présentée par Julien Spiewak, Coordinateur du Comité International de la Jeunesse. Son Eminence le Cardinal Cordes parlera, le dimanche, de « Pratiquer la Charité ». Pour la dernière journée de conférences, le Père Robert Maloney, CM parlera du « Changement Systémique et les Pauvres » et Jean Cherville, ancien Président national de la SSVP France et Vice-Président International Adjoint pour la Formation conclura sur « la Formation, une Nécessité ».

Le travail réalisé en ateliers sur chacun de ces thèmes par les participants à l’Assemblée sera présenté lors de la dernière matinée de réunion, le mardi 1er juin.

Présentation des candidats

Il est acquis que la Société de Saint Vincent de Paul élira cette année pour la première fois de son histoire, un Président qui ne sera pas européen. C’est un des signes symboliques mais évidents de la réelle internationalisation de la Société exigée par l’Assemblée Générale de Fatima (Portugal) en 1999, et atteinte par le Président Torremocha au long de ces années.

Voici une brève présentation (par ordre alphabétique) des candidats à cette élection et de leur programme. Il ne s’agit, bien entendu, que d’un aperçu rapide sur des programmes bien plus larges et développés.

Karim Albert CHEIKHO (55 ans – Egypte)

S’il est élu Président Général, ses projets sont de : Continuer à rechercher et à renforcer l’internationalisation de la Société ; Entreprendre une initiative de marketing et de communication pour promouvoir et faire connaître la Société, ce qui bénéficierait également au programme de recrutement de nouveaux membres, particulièrement des jeunes ; Etendre nos services et notre apostolat à de nouveaux domaines et pays ; et promouvoir un processus de changement systémique ; Etendre notre collaboration avec d’autres membres de la Famille Vincentienne et d’autres organisations de mission et de charité, catholiques et chrétiennes ; Renforcer la formation spirituelle des membres et des responsables, avec des programmes de développement et de formation. La Fondation Bailly & Lallier y contribuera ; Conserver une situation financière solide et saine pour permettre à la Confédération d’être viable et de poursuivre son aide globale aux personnes les plus défavorisées ; Travailler pour l’établissement officiel de la Société en République Populaire de Chine qui a plus d’1,3 milliard d’habitants, ce qui nous donne la grande opportunité de nous impliquer dans notre apostolat ; Travailler au recrutement et au développement des jeunes pour qu’ils puissent participer à la croissance et au bien-être de la Société ; Maintenir une relation solide et saine avec la Hiérarchie de l’Eglise et défendre les opprimés et les pauvres, faire respecter les Droits de l’Homme pour restaurer et préserver la dignité humaine.

Né en 1954, son engagement à la Société St. Vincent de Paul a débuté en 1973, en tant que membre de la Conférence St. Jean-Baptiste de la Salle. A partir de 1996, il a fait partie du Conseil National d’Egypte, où il a travaillé avec la Commission VinPaz pour le CGI.

Ses projets, s’il était élu, sont de demeurer en étroite relation avec le Saint Père, travailler à la promotion des milieux les plus défavorisés à travers le monde, entretenir de bonnes relations avec tous les peuples du monde, sans discrimination aucune de religion, de race ou de nationalité et de promouvoir un jumelage entre pays pauvres et pays riches.

Cristóvão GOMES GONÇALVES (50 ans – Brésil)

Né en 1959, il est entré dans la Conférence de São José, du Conseil Particulier de Saint Sébastien, au mois de juillet 1976, à São José dos Campos. Il est aujourd’hui membre de la Conférence Sainte Louise de Marillac, liée au Conseil Particulier de la Vila Tesouro, dont sa femme est la présidente.

M. Gonçalves a été coordinateur de l’ECAFO (Ecole de Formation Antoine Frédéric Ozanam) au Conseil National du Brésil durant deux mandats et également coordinateur de l’ECAFO du Conseil Métropolitain de São José dos Campos. Durant son mandat au Conseil National, il a créé et implanté le nouveau modèle de formation vincentienne. Lors du premier mandat du Président Díaz-Torremocha, il a été membre de la Commission de Formation et de Recherche Historique du Conseil Général International. Il a également été secrétaire de la Conférence et membre de la Commission des Jeunes du Conseil Particulier.

Formé en Théologie et en Philosophie, il a aussi étudié le Marketing et exerce aujourd’hui son 4ème mandat de conseiller municipal. Il est également l’auteur du livre: “Conhecer Amar e Servir a Igreja” (Connaître, aimer et servir l’Eglise) et de deux livres adressés à la SSVP: “Ajudar o Próximo faz bem” (Aider son prochain fait du bien) et “O Presente e o Futuro da SSVP” (Le présent et l’avenir de la SSVP).

Son programme tourne autour du travail de 5 commissions : Commission de Développement (Recrutement et expansion), Commission Sociale (Promotion et connaissance de la Justice sociale), Commission de Formation (Développement de matériel et de centres nationaux); Commission de Communication (Promotion et communication interne et externe de la SSVP), Commission d’Interaction avec le Clergé (relations avec l’Eglise, rôle des Conseillers Spirituels).

Il souhaite également réaliser 3 projets : Institut Ozanam pour la formation des leaders selon saint Vincent ; Solidarité pour organiser les jumelages et d’autres types de projets de développement, Jeunesse pour augmenter de façon significative la participation des jeunes.

Nelson Antônio de SOUZA (48 ans, Brésil)

Né en 1961, il est entré à la Société de St Vincent de Paul en rejoignant la Conférence Christ Roi en 1985. Depuis, il a occupé tous les postes dans plusieurs Conférences (Trésorier, Secrétaire, Vice-Président, Président), et été Président d’un Conseil Central et d’un Conseil Particulier, mais surtout du Conseil National du Brésil (2005-2009) où il a également été Vice-Président et Secrétaire. Il est aujourd’hui Vice Président du Conseil Métropolitain de Rio de Janeiro.

Son programme s’articule autour de : La création d’un Conseil Spirituel pour que les Conseillers Spirituels des Conseils Nationaux puissent s’exprimer et soient plus à mêmes de planifier les actions et les activités spirituelles ; Le contrôle des frais dans tous les Conseils Nationaux, Supérieurs et Assimilés ; Le renforcement du travail de nos Vices Présidents Territoriaux, pour faciliter leurs relations avec leurs pays ; Il souhaite que les pays disposant de ressources matérielles et humaines, et de structures puissent aider ceux qui en ont moins ; L’accroissement de l’engagement des jeunes dans la SSVP, leur participation dans toutes les activités des Conseils et le renforcement du recrutement de jeunes plus engagés ; Le développement d’écoles de formation, essentiel pour la croissance de la Société de Saint Vincent de Paul ; Le développement du travail à la mission vincentienne, ce qui donne l’opportunité de divulguer et de montrer le travail vincentien ; La création de Conférences d’enfants et d’adolescents, avec l’aide spéciale du Brésil ; Le développement du jumelage ; Le travail sur les finances : réduire les dépenses sans nuire au travail à réaliser et augmenter les ressources en mobilisant les pays membres et en continuant à rechercher des financements externes.

Michael THIO (64 ans, Singapour)

Né en 1945, il rejoint la Société de St Vincent de Paul en 1967. Il a été Secrétaire puis Président de Conférence, Président de Conseil Particulier puis du Conseil National de Singapour. Il rejoint le CGI en 1988, en devenant Coordinateur, puis Vice-Président Territorial International Asie-Océanie, Vice-Président Général Adjoint pour la Structure, puis Vice-Président Général jusqu’en juin 2009. Il est également Président de la Commission Technique Territoriale depuis 2005. Il appartient aussi à d’autres Organisations Catholiques comme la Commission des Finances de l’Archidiocèse de Singapour, l’Ordre de Malte de Singapour (Chevalier de l’Ordre de Malte et Trésorier), les Services d’Aide Catholique, et autres.

S’il est élu Président Général, ses projets sont de : Continuer à rechercher et à renforcer l’internationalisation de la Société ; Entreprendre une initiative de marketing et de communication pour promouvoir et faire connaître la Société, ce qui bénéficierait également au programme de recrutement de nouveaux membres, particulièrement des jeunes ; Etendre nos services et notre apostolat à de nouveaux domaines et pays ; et promouvoir un processus de changement systémique ; Etendre notre collaboration avec d’autres membres de la Famille Vincentienne et d’autres organisations de mission et de charité, catholiques et chrétiennes ; Renforcer la formation spirituelle des membres et des responsables, avec des programmes de développement et de formation. La Fondation Bailly & Lallier y contribuera ; Conserver une situation financière solide et saine pour permettre à la Confédération d’être viable et de poursuivre son aide globale aux personnes les plus défavorisées ; Travailler pour l’établissement officiel de la Société en République Populaire de Chine qui a plus d’1,3 milliard d’habitants, ce qui nous donne la grande opportunité de nous impliquer dans notre apostolat ; Travailler au recrutement et au développement des jeunes pour qu’ils puissent participer à la croissance et au bien-être de la Société ; Maintenir une relation solide et saine avec la Hiérarchie de l’Eglise et défendre les opprimés et les pauvres, faire respecter les Droits de l’Homme pour restaurer et préserver la dignité humaine.

Fais éclater Ta Pentecôte

Fais éclater Ta Pentecôte


Nous sommes à bout de souffle, Seigneur,
mais Tu nous viens tout entier,
de toute Ta force, de toute Ta ferveur,
de tout Ton souffle brûlant…
Aide-nous à déchiffrer Ta face incandescente
sur le visage de l’étranger ou de l’étrangère !
Dis-nous comment accueillir autrui dans sa vérité,
dans sa langue et son langage,
dans ses ténèbres ou sa foi,
l’accueillir au cœur de Ta silencieuse présence !
Apprends-nous comment laisser brûler
ce feu du dedans qui nous vient d’en haut
à chaque Pentecôte de nos vies,
comment laisser éclore cette tendresse des entrailles
qui pousse aux gestes les plus fous,
aux intercessions les plus audacieuses !

Dans l’étroitesse de nos demeures,
entre dans nos barricades les plus sacrées,
fais éclater Ta Pentecôte,
qu’elle nous donne un second souffle !
Viens Toi-même intercéder en nous
pour les êtres qui souffrent…
pour les êtres qui blessent et qui détruisent…
pour les êtres dont l’humanité est en danger…
Seigneur, donne souffle à notre prière !

A lire

A lire

Voici deux nouveaux livres disponibles en librairies sur Frédéric Ozanam, fondateur de la Société de Saint-Vincent de Paul.

• Frédéric Ozanam – L’homme d’une promesse, par Mgr Renauld de Dinechin, Charles Mercier et Luc Dubrulle. Edition Desclée De Brouwer.

Les regards croisés des trois auteurs de ce livre nous font découvrir les différentes facettes de la personnalité de Frédéric Ozanam. Cet homme d’action mais aussi homme de Dieu et vivant d’une promesse laisse un message spirituel propre à toucher beaucoup de chrétiens d’aujourd’hui

• Frédéric Ozanam – La sainteté d’un laïc, par Mireille Beaup. Editions Paroles et Silences.

L’étude menée ici à travers les nombreuses lettres de Frédéric Ozanam fait ressortir sa vraie personnalité, personnalité que l’auteur nous révèle avec toutes ses richesses. Mireille Beaup, docteur de l’Université Paris-III et agrégée d’italien, donne à l’Ecole Cathédrale un cours sur Frédéric Ozanam.

Les lunettes des enfants désormais mieux remboursées

Les lunettes des enfants désormais mieux remboursées

Verres et montures sont désormais remboursés jusqu’à 18 ans au lieu de 12, et deux remplacements de monture sont autorisés au lieu d’un.

Pour les verres correcteurs, il faut une prescription de l’ophtalmologue. Les premiers verres sont toujours remboursés mais, en cas de renouvellement, il existe des conditions d’octroi.

Visites médicales à domicile moins coûteuses pour les enfants de moins de 10 ans

Visites médicales à domicile moins coûteuses pour les enfants de moins de 10 ans

Le prix du ticket modérateur a effectivement baissé de 11,80 euros à 8,04 euros pour une visite du médecin généraliste à domicile si l’enfant malade est âgé de moins de 10 ans.

Mais attention: en cas de visite le soir, la nuit, ou le week-end, vous devrez payer un supplément pour visite en urgence. Et si votre médecin n’est pas conventionné, il aura également le droit de vous demander un supplément, même de jour.

Rappel à propos des indemnités allouées aux bénévoles

Rappel à propos des indemnités allouées aux bénévoles

Jusqu’à mai 2009, l’indemnisation des frais encourus par les bénévoles pouvait se faire  soit sur base forfaitaire, soit sur base des frais réels, mais jamais les deux à la fois.

Depuis, un système mixte permet de combiner les deux modes d’indemnisation à la fois, sur base d’un forfait d’une part et sur base de frais réels d’autre part pour autant qu’il s’agissent de frais de déplacement et que ceux-ci n’excèdent pas les deux mille kilomètres par an.

Le montant afférent aux frais de déplacement est de 0,3026 euros par kilomètre, quel que soit le mode de déplacement – voiture, moto, train, tram, bus. Pour 2010 le montant maximum des indemnités à ne pas dépasser reste de 30,22 euros par jour et 1.208,72 euros par an.

Rappel : En cas de pension alimentaire non payée, le SECAL peut intervenir

Rappel : En cas de pension alimentaire non payée, le SECAL peut intervenir

En Belgique comme ailleurs, les problèmes de pension alimentaire sont nombreux: environ 150.000 familles sont concernées. Pour les aider, il existe le SECAL (Service  des Créances Alimentaires), créé en 2004. Il s’agit d’un service fédéral qui se charge de récupérer la pension alimentaire auprès de la personne qui doit la payer et de la verser ensuite à celle qui doit la recevoir. Ce service octroie également des avances sur les pensions alimentaires non payées.

Pour savoir comment bénéficier du SECAL, il suffit d’appeler le numéro vert gratuit 0800/12 302 ou de consulter leur site à l’adresse: http://www.secal.belgium.be/