Warning: Use of undefined constant wp_cumulus_widget - assumed 'wp_cumulus_widget' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/0133f1dbd80175dc7134df4de5476974/web/vincentdepaul_be_echos/wp-content/plugins/wp-cumulus/wp-cumulus.php on line 375
octobre 2012 – Echos Vincentiens

Archives de
Mois : octobre 2012

Gebet zum heiligen Vinzenz von Paul

Gebet zum heiligen Vinzenz von Paul

.

.

Herr,

mach mich nach dem Vorbild des heiligen Vinzenz von Paul

zu einem guten Freund aller.

 

Hilf mir,

dem Vertrauen zu vermitteln, der leidet und unzufrieden ist;

dem, der das licht nicht bei Dir sucht;

dem, der neu beginnen möchte, aber nicht weiß wie;

dem, der Gott vertrauen möchte, es aber nicht schafft.

 

Heiliger Vinzenz, gib,

dass ich an niemandem gleichgültig vorübergehe,

mit verschlossenem Herzen und eiligem Schritt.

 

Hilf mir diejenigen zu sehen,

die besorgt und orientierungslos sind,

diejenigen, die leiden ohne es zu zeigen,

diejenigen, die alleingelassen sind.

Herr, gib mir die Sensibilität und Güte,

die der heilige Vinzenz besaß,

damit ich den Armen entgegengehe

und die Leidenden mit Deiner Kraft liebe.

 

Gib, o Herr, dass ich Dein Wort höre, Dir folge, Dich liebe

und Dir in meinen Brüdern und Schwestern diene,

die mir heute begegnen.

 

Heiliger Vinzenz von Paul, bitte für uns!

Un jeune Vincentien témoigne…

Un jeune Vincentien témoigne…

Un jeune Vincentien témoigne de son engagement dans la Conférence de Saint-Vincent de Paul de Welkenraedt

 Je fais partie de la société Saint-Vincent de Paul depuis maintenant quatre ans. A l’époque, le prêtre de notre paroisse m’avait contacté en me proposant de venir rejoindre leur équipe car, disait-il: “Nous avons besoin de sang neuf!”

 

Je n’ai pas hésité longtemps… À côté d’un boulot dans lequel je m’investissais beaucoup mais qui faisait peu de place à la relation humaine, j’étais à la recherche d’une activité qui me permettrait d’être au service du plus faible (désir qui m’habite depuis longtemps) et qui, avant tout, m’ouvrirait à d’autres réalités que trop souvent nous oublions: la pauvreté, la solitude, l’abandon, l’indifférence … Le coup de fil reçu ce soir de septembre ne fut pas un hasard mais une réponse à une attente! Le Seigneur me donnait l’occasion de joindre l’action à la parole, et d’affirmer par des gestes concrets la vitalité de ma foi.

Notre conférence se compose d’une dizaine de bénévoles. L’amitié qui nous unit renforce notre désir d’être proches des plus démunis de notre société. Ce service nous pousse, d’une part, à être porteurs de joie et d’espérance et, d’autre part, il nous sensibilise à la vie rude, dure et souvent bouleversante d’autrui. Quand on rencontre ces hommes, ces femmes, blessés et appauvris par la vie, on ne peut s’empêcher de réfléchir à notre propre vie, à notre façon de consommer, à notre façon de donner, de partager, … Faire partie d’une conférence de Saint-Vincent de Paul, c’est retourner à l’essentiel, c’est aller à la rencontre de Dieu.

 

Faire partie d’une conférence, c’est apprendre à …

 

• Donner du temps et être disponible pour les rencontres à domicile afin de créer un climat de confiance et d’écoute.

 

• Trouver les mots qui réconfortent, qui rassurent… ou simplement être à l’écoute … et établir peut-être une véritable relation d’amitié.

 

• Être attentif à l’apparition de nouvelles formes de pauvreté qui vont bien au-delà de l’aspect purement économique. Je pense plus particulièrement aux difficultés d’ordre social, psychologique, moral et relationnel.

 

• Respecter celui qui est différent de moi.

 

• Ne pas porter de jugement de valeur.

 

C’est vrai, même si parfois nos moyens sont limités ou si certains points peuvent freiner notre action, notre conférence reste dynamique et elle n’hésite pas à mettre en place certains projets comme le réveillon de Noël 2011. Ce réveillon, nous l’avions souhaité “Solidaire plutôt que solitaire”.

En sollicitant l’intervention d’amis, de connaissances, de tiers, de commerçants locaux, de services clubs ou autres, nous avons organisé un repas convivial destiné à toute personne seule et/ou en marge de la société (immigrants, personnes âgées isolées, handicapés, détenus ou ex-détenus, chômeurs, blessés de la vie, … ).

L’objectif était de vivre cette soirée dans un esprit de partage, de service, de disponibilité et de gratuité. Ce Noël fut magique, il restera longtemps gravé dans nos mémoires …

saint Vincent de Paul s’est consacré entièrement aux démunis qu’il appelait: “Nos seigneurs et maîtres”. Faire partie d’une conférence, c’est aussi être porte-parole des pauvres, en particulier de ceux qui ne parviennent pas à se faire entendre et dont personne ne se soucie!

Fort de ces convictions, vivons pleinement nos engagements.

Raphaël Fafchamps