Vincent de Paul et Louise de Marillac, deux grands prophètes de la charité

Vincent de Paul et Louise de Marillac, deux grands prophètes de la charité

Nous vous proposons ci-dessous de larges extraits d’un billet de Sœur Juima C. Neo, Fille de la Charité aux Philippines, billet qu’elle a écrit à l’occasion du 350ème anniversaire de la mort de saint Vincent de Paul.

Les célébrations sont un rappel collectif d’événements significatifs pour des groupes et des communautés. Elles unissent à un moment déterminé le passé, le présent et l’avenir. Elles témoignent de notre reconnaissance pour le passé, d’un engagement fort pour le présent et engendrent l’espérance en l’avenir. […]

Ils ont osé rêver

Durant leur vie, Vincent et Louise ont poursuivi un rêve auquel ils croyaient avec une passion implacable… un rêve qui était comme un feu qui les consumait. Ils ont rêvé de se donner complètement pour suivre Jésus-Christ, en évangélisant et en servant les pauvres de leur temps. Ce rêve a été comme l’Etoile Polaire qui a guidé chaque décision qu’ils ont prise et chaque pas qu’ils ont fait.

Néanmoins, Vincent et Louise ne sont pas nés avec ce rêve. En fait, ils avaient d’autres rêves, quand ils étaient jeunes. Des rêves comme nous en avons tous. Mais à mesure qu’ils prenaient conscience de ces premiers rêves, ils étaient constamment confrontés à l’ennui, à l’échec, aux détours, aux changements inattendus, comme si une main invisible avait été présente sur le chemin de leur réalisation.

Progressivement, Vincent et Louise ont découvert le sens de ces événements qui semblaient les éloigner de la réalisation de leurs rêves. En réalité, c’étaient les chemins mystérieux de Dieu pour leur révéler la vocation de leur vie. Vincent et Louise étaient ouverts à cette révélation et se sont laissé guider par l’Esprit.

Vincent comme Louise ont été tourmentés par de profonds doutes sur la foi durant un temps, doutes qui étaient de véritables ”nuits obscures” pour eux. Mais une expérience lumineuse pour Louise et la ferme résolution de servir les pauvres pour Vincent ont changé le cours de leur vie. A partir de ce moment et jusqu’au bout, ils ont mis de côté leurs premiers rêves pour suivre l’appel de Dieu. Un appel qui se déployait à travers la médiation des événements et des personnes. Une fois la main à la charrue, Vincent et Louise n’ont plus regardé en arrière.

A une époque de guerres interminables – livrées pour des raisons religieuses et politiques – et d’une pauvreté qui défie toute imagination, Vincent et Louise ont osé rêver… un rêve apparemment impossible. Mais avec la Providence comme guide et soutien, avec les dons extraordinaires dont la nature les avait enrichis si généreusement et avec la bénédiction des circonstances, le rêve de Vincent et Louise a pris forme peu à peu : les Dames de la Charité (aujourd’hui, AIC, Association Internationale des Charités), la Congrégation de la Mission et les Filles de la Charité.

Tandis qu’ils poursuivaient leur rêve avec une ferme conviction, Vincent et Louise, sans en être conscients, ont ouvert de nouveaux sentiers, des sentiers qui contribueront à renouveler de manière significative l’Eglise et la société du XVIIème siècle en France et au-delà.

Garder le rêve vivant aujourd’hui

En nous souvenant de Vincent et de Louise, nous sommes reconnaissants pour le charisme que Dieu leur a donné. Un charisme qu’en tant que fondateurs ils ont transmis à la Famille Vincentienne comme don à l’Eglise et au monde.

La fidélité créative est l’autre visage de notre gratitude pour le don de Vincent et Louise. Cette fidélité nous renvoie aux origines de l’histoire vincentienne et nous invite à lire le présent à la lumière de leur rêve, à relire leur rêve à la lumière de l’instant présent. Si Vincent et Louise étaient parmi nous aujourd’hui, que nous diraient-ils ? Comment répondraient-ils aux nouvelles situations auxquelles nous sommes confrontés aujourd’hui ? Quels seraient leurs choix ? […]

Notre monde est un monde qui se veut plus inclusif, qui veut aller au-delà des frontières de la race, de l’ethnie, des classes, des genres et des religions. Qu’est-ce que cela implique concrètement pour nos œuvres auprès des pauvres, pour notre collaboration ?

Notre monde est devenu de plus en plus sécularisé, tournant sur lui-même, tandis que l’on se préoccupe en même temps de justice sociale. Quels défis cela pose-t-il à notre service vincentien pour lequel la vision de foi et la charité sont primordiales ?

Nous célébrons l’anniversaire de la mort de Vincent et de Louise au milieu d’une crise mondiale inédite… une crise morale, culturelle, économique et spirituelle. Comment relirons-nous le rêve de Vincent et Louise à la lumière de cette réalité ? […]

Réfléchir plus profondément sur les récits de la vie et les écrits de Vincent et Louise, écouter les questions posées par notre temps, nous laisser provoquer par eux, chercher ensemble des réponses, c’est vraiment célébrer l’anniversaire de la mort de Vincent et Louise. C’est garder vivant leur rêve.

En avançant ensemble

Nous sommes les héritiers d’un grand don, fils et filles de deux grands prophètes de la charité. Cet héritage commun nous rend fiers. Nos liens s’affermissent. Avec un nombre immense de membres sur tous les continents, nous, comme Famille Vincentienne, nous avons un grand potentiel pour marquer notre époque, comme Vincent et Louise l’ont fait de leur temps. […] Pour nous, Famille Vincentienne, la célébration de ce 350ème anniversaire de la mort de Vincent et Louise est certainement un temps de grâce, un temps propice pour « approfondir davantage nos racines dans la charité et déployer plus largement nos branches dans la mission »… pour être prophétiques et faire naître l’espérance. Tentons d’y parvenir.

Il est certain que lorsque la charité demeure dans une âme, elle prend possession de toutes ses facultés; elle ne lui laisse pas de repos; c’est un feu qui est constamment actif; une fois que la personne en est enflammée, elle en est envoûtée.”

(Saint Vincent de Paul, répétition d’oraison, 4 août 1655)

Print Friendly, PDF & Email
Les commentaires sont clos.