Quand je m’engage …

Quand je m’engage …

Jusqu’où, comment, pourquoi?

De très nombreuses personnes. en Belgique, sont impliquées bénévolement dans des actions ou des associations variées. Qu’est-ce qui les motive ?

Pierre est membre de l’association de parents de l’école de ses enfants. Ce week-end, toute la famille est donc mobilisée pour la fête de l’école. Christine est engagée dans une association de défense de la nature: les actions proposées ne manquent pas. Mais son compagnon trouve qu’elle consacre plus de temps à la nature qu’à leur vie de couple. Jeanne ne comprend pas ce qui peut pousser son mari à se créer tant de soucis depuis qu’il a accepté d’être trésorier de la chorale. Comme s’il n’en avait pas déjà assez au boulot. ..

À côté de la vie professionnelle et de la vie familiale, beaucoup de personnes s’impliquent bénévolement dans toutes sortes d’actions ou d’associations, dans leur paroisse, dans des clubs sportifs, dans les secteurs de l’aide sociale, de la vie culturelle, de l’action politique, de la réflexion philosophique, de l’éducation, etc.

LES SOLLICITATIONS NE MANQUENT PAS

Pour la plupart, cela fait partie d’eux-mêmes, ils ne pourraient même pas imaginer qu’il en soit autrement. Ils se sont engagés un jour parce qu’ils étaient révoltés par une situation d’injustice ou parce qu’un ami a sollicité leur aide. Mais les engagements absorbent parfois beaucoup de temps et d’énergie. Les besoins sont souvent tels qu’il est difficile de se mettre des limites. Quand le conjoint et les enfants ne partagent pas la même motivation, cela peut être source de conflits.

S’ENGAGER, ÇA CHANGE LA VIE

Mais à côté des difficultés, l’engagement bénévole est surtout source de bienfaits, si l’on en croit les bénévoles eux-mêmes. Cela donne du sens à la vie, cela crée des relations nouvelles, cela procure un sentiment d’utilité sociale, cela renforce parfois l’estime de soi. Les engagements bénévoles permettent aussi de s’impliquer concrètement dans l’amélioration du monde dans lequel on vit, ce qui n’est pas rien aujourd’hui, tant on entend de discours incitant au défaitisme.

Les bénéfices “collatéraux” ne sont pas non plus à négliger, car les engagements constituent souvent une ouverture extraordinaire sur d’autres univers, qui bénéficie aussi aux autres membres de la famille. Le papa ou la maman qui s’implique de cette manière dans une action ou dans la vie d’une association peut partager et faire bénéficier son conjoint et ses enfants de toute une richesse nouvelle. En outre, pour certains, cette “vie en dehors du couple” est aussi une respiration indispensable. à une époque où les partenaires amoureux cherchent à préserver une certaine autonomie au sein de la vie commune, voilà une bonne manière de le faire tout en enrichissant le vécu quotidien.

UN FORMIDABLE DYNAMISME SOCIAL

Entre conflits et bénéfices, les rapports entre vie relationnelle et engagement dans la société sont riches et complexes. Ils constituent surtout un formidable dynamisme social. Combien de besoins ne seraient-ils jamais rencontrés si des personnes ne se retroussaient pas les manches pour essayer d’y répondre? Combien d’injustices ne se perpétueraient-elles pas si des femmes et des hommes n’étaient révoltés au point de s’engager pour infléchir la réalité?

José Gérard Nouvelles Feuilles Familiales

Quand je m’engage … , Dossier NFF, 2010

10 € + port.

Infos: 081/45.02.99

www.couplesfamilles.be

mcf@skynet.be,

reproduit avec l’aimable autorisation de “Pastoralia”

Print Friendly, PDF & Email
Les commentaires sont clos.