Haïti, Zafèn fête son deuxième anniversaire avec un bilan plus que positif.

Haïti, Zafèn fête son deuxième anniversaire avec un bilan plus que positif.

Zafèn a dépassé le seuil de 1 million de dollars de dons à l’occasion de la commémoration de sa deuxième année. Par ses actions locales, Zafèn aide à la reconstruction d’Haïti.

Les soutiens de Zafèn, partout dans le monde, ont récoltés un montant de 614.000$ de dons qui ont été consacrés à des projets à orientation sociale (tels que, financement des frais de scolarité pour l’école primaire, fourniture de filtres à eau pour arrêter la diffusion du choléra,…).


Grace à l’implication de la Famille Vincentienne près d’un demi-million de dollars ont été récoltés pour le programme “Chemen lavi miyò” (Chemin pour une vie meilleure ) de Fonkoze. Par ce biais plusieures centaines de familles rurales parmis les plus pauvres d’Haïti peuvent participer à un programme qui leur permet de construire une maison stable avec sanitaires, d’inscrire leurs enfants à l’école, de développer des activités professionnelles leur permettant d’assurer leur autosuffisance. En se basant sur la taille moyenne d’une famille en Haïti, près de 2.000 personnes, parents et enfants, bénéficient de ce programme.


Comme le dit le R.P. Joseph Agostino, C.M., coordonateur pour le projet Haïti de la Famille Vincentienne “Fournir des opportunités qui responsabilisent ceux dans le besoin afin de briser le cycle déshumanisant de la pauvreté, se trouve au coeur de la mission vincentienne. Les saints, Vincent de Paul et Louise de Marillac ont fait ceci au 17ième siècle en France; nous continuons de le faire aujourd’hui en Haïti et dans le monde entier”.


De plus, 428.000$ ont été prêtés à 110 petites entreprises haïtiennes depuis le début de ses activités en avril 2010.


En tout, 760 nouveaux emplois ont été créés (plus de 250 des emplois sont à temps plein, alors que 197 sont à temps partiel et 311 sont des postes contractuels ou saisonniers).
Des emplois pour gagner un revenu adéquat et assurer un niveau de vie décent pour leurs familles : c’est ce que veulent la plupart des haïtiens, hommes et femmes. Pas simplement de la charité” nous dit Carine Roenen, directrice à Fonkose, la banque haïtienne alternative pour les démunis. Zafèn opère dans le cadre d’un programme de Fonkoze.


Pour mémoire:


Zafèn, qui veut dire « C’est nos affaires » en créole haïtien, est un projet établi pour aider à la reconstruction d’Haïti suite au terrible tremblement de terre. Il est unique dans ses critères car les entreprises doivent démontrer l’impact prévu du prêt ou du don sur la communauté (création d’emplois, gestion plus efficace, développement écologique,…).

Zafèn a été fondé en 2010 par quatre organisations : la Famille Vincentienne Internationale (ensemble des organisations qui s’inspirent de l’héritage de saint Vincent de Paul et sainte Louise de Marillac), l’Université DePaul à Chicago (la plus grande université catholique en Amérique), Fonkoze (banque haïtienne alternative pour les démunis – plus de 200.000 clients) et le Haitian Hometown Associations Resource Group (qui permet à la diaspora haïtienne de promouvoir la croissance économique et sociale afin d’alléger la pauvreté dans leurs communautés locales).

Print Friendly, PDF & Email
Les commentaires sont clos.